jeudi 1 mars 2007

IFNI

L'Ifni était une province espagnole sur la côte ouest de l'Afrique, maintenant partie du Maroc, au sud d'Agadir et à hauteur des îles Canaries. Sa surface est de 1.502 km² et sa population de 51.517 habitants en 1964. Sa principale industrie était la pêche.



Au milieu du XIXè Siècle, lors d'une course effrénée à l'Afrique menée par les puissances européennes en vue de coloniser le continent, la France et l'Espagne se sont retrouvés en conflit pour le Maghreb. L'Espagne s'est alors intéressée à une forteresse médiévale perdue pour clamer des droits sur la partie sud du Maroc. Le territoire et sa ville principale, Sidi Ifni, ont alors été cédées par le Maroc le 22 octobre 1859 après une petite guerre. Jusqu'en 1934, il y eut peu de présence espagnole sur le territoire. En 1934, le gouverneur-général du Sahara Espagnol devint alors résident. Pendant la dictature de Franco, la colonie devint une province pour faire stopper les critiques des Nations Unies sur la décolonisation. L'Espagne a retourné l'Ifni au Maroc le 4 janvier 1969.


L'Espagne a commencé à émettre des timbres postaux pour l'Ifni en 1941, au départ en surchargeant des timbres espagnols avec la mention "Territorio de Ifni" puis en émettant des timbres propres à l'Ifni à partir de 1943. Les émissions se sont succédées à un rythme d'environ 10 par an, la dernière le 23 novembre 1968. La plupart sont communément disponibles mais beaucoup semblent inutilisées entraînant des soupçons sur le fait que les timbres étaient destinés aux philatélistes tout d'abord plus qu'aux résidents.



2 commentaires:

Abdelhamid du Maroc a dit…

Merci pour toutes les précieuses informations que vous publiez sur ce blog
Pour l'histoire postale du Maroc, je vous suggère l'article Wikipédia, que je trouve assez complet.
Au cas où le Maroc trouverait une place dans ce blog...
Cordialement

AdA a dit…

Le Maroc est bien prévu mais comme pour beaucoup d'autres pays de cette région, il a connu beaucoup de changements de régimes... et donc de timbres (le Maroc actuel, le protectorat français, etc) et, avant de traiter ce pays, il faut que je réunisse les timbres !!!!

Merci de vos encouragements.