mardi 21 août 2007

L'erinnophilie

L'erinnophilie est la collection des vignettes.

Le mot vignette sert à désigner les multiples petits carrés illustrés, de dimensions réduites (généralement dentelés et gommés au verso), qui visent à transmettre des idées de toute nature, ou / et à obtenir des contributions bénévoles. Les vignettes sont donc le plus souvent d'origine privée, comme par exemple les vignettes publicitaires ou partisanes.

Les vignettes sont à distinguer soigneusement des timbres, que ceux-ci soient fiscaux ou postaux, émis généralement par l'État ou certaines collectivités publiques pour recouvrer des taxes obligatoires ou des impôts. Les timbres sont presque toujours d'origine publique ou semi-publique (par exemple les timbres postaux et les timbres fiscaux), sauf exception (par exemple le timbre privé).



Les vignettes peuvent être sur de nombreux thèmes. En voici trois pour exemple.


La première vignette date de 1897. Elle a été émise pour faire de la publicité à l'exposition internationale sur les arts, les sciences et l'industrie qui s'est tenue du 10 mai au 8 novembre 1897 à Bruxelles (Belgique).



Cette vignette a été émise en 1899 au moment de la commémoration, à Anvers (Belgique) du 300ème anniversaire de la naissance de Antoon Van Dyck (né le 22 mars 1599 à Anvers - mort en 1641) et de l'exposition de ses oeuvres.




La troisième vignette (plutôt deux vignettes se tenant) date de 1919. Le fabricant appelait ces vignettes des « timbres de rayonnement ». Ces vignettes sont d'ordre patriotique et ont été commandées par des industriels français pour décrier les produits allemands et inciter à l'achat de produits français.


4 commentaires:

cosinus a dit…

bonjour, je me pose deux questions à propos d'erinnophilie: 1) doit-on écrire erinnophilie ou bien érinnophilie; je vois utiliser ces deux orthographes, sans parler du cas indécidable où la première lettre est en majuscule, donc nécessairement sans accent ; 2) quelle est l'étymologie de ce mot?
Merci par avance pour d'éventuelles réponses...

Jambier a dit…

Je cherche; dès que j'ai quelque chose d'intéressant, je te fais signe.

AdA a dit…

Dans tous les dictionnaires et ouvrages philatéliques qui parlent du sujet, j'ai trouvé erinnophilie, sans accent sur le e, avec un r, et deux n.
Quant à l'étymologie, je continue de chercher...

AdA a dit…

Bon, alors, après quelques longues recherches dans des livres et sur Internet, j'ai seulement trouvé ce site :
http://www.erinnophilie.de/Erinnophilie/erinnophilie.html



philos veut dire l'amour, en grec.

erinnern en allemand veut dire se souvenir, et une explication plausible (mais pas la seule) est que erinno vient de ce mot. Les vignettes sont souvent émises pour une commémoration d'un événement, d'une personne, etc, cette explication est possible.

Une autre explication est que erinno viendrait du grec Errinyen, qui veut dire déesses infernales (ou furies) et qui se trouvent dans la mythologie grecque. Pour plus d'informations sur ces furies : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89rinyes



Pour ma part, je suis encline à préférer la première explication. Mais peut-être y a-t-il une autre explication....