dimanche 20 novembre 2011

Les nengajôs


Depuis 1873 (ère Meiji), le Japon fête la nouvelle année le 1er janvier. Auparavant, le calendrier était basé sur la lune, comme encore actuellement en Chine, en Corée, au Viêt-Nam, ... 


Les Japonais s'envoient des cartes de voeux pour la nouvelle année qui seront distribuées le 1er janvier. Ces cartes ont un nom particulier : les nengajôs. La tradition de s'envoyer des nengajôs date de l'ère Heian (794-1192) et est devenue une véritable institution durant l'ère Meiji lorsque la poste japonaise a commencé à imprimer des cartes postales. Les numéros de loterie sont imprimés sur ces cartes depuis 1949 au bas de ces cartes. Par conséquence, les Japonais reçoivent des cartes de voeux ainsi qu'une chance de gagner à la loterie nationale organisée ce jour-là. Environ 35 milliards de cartes de nengajôs sont postées chaque année, il y a donc peu de chances de gagner un seul lot à la loterie. 

Des cartes pré-payées et pré-formatées existent et sont couramment achetées. On peut également les imprimer depuis son ordinateur. Ces cartes sont envoyées à découvert (sans enveloppe). 






Si vous postez les nengajôs avant le 25 décembre, la poste les distribuera le 1er janvier. Pour reconnaître que c'est un nengajô, il y a deux signes japonais en rouge à côté du timbre (sur la carte ci-dessus, ces deux signes sont en haut à gauche et marquées de l'année 2008) qui signifient nenga (年賀). Durant le mois de décembre, la moitié gauche des boîtes aux lettres dans la rue est destinée à recevoir seulement les cartes de voeux. 






Voici un nengajô de l'année 2008. Il est enrubanné selon la tradition.




Aucun commentaire: