jeudi 4 août 2011

La Chine : les timbres des ports du traité (1893-1899)

A la fin de la première guerre anglo-chinoise (appelée également guerre de l’opium) en 1842, le traité de Nanking a cédé Hong-Kong à la Grande-Bretagne et a demandé aux Chinois d’ouvrir certains ports au commerce occidental. Un consul britannique a été nommé dans chaque port.


En 1844, les agences postales opérées par l’office postal général à Londres ont été ouvertes à Amoy, Canton, Foochow, Ningpo et Shanghaï. Les agences postales ont été rendues à l’office postal de Hong Kong en 1868. Plusieurs bureaux ont ouvert plus tard : Chefoo, Hankow (1872), Kiungchow (1873), Swatow (1881), Tientsin (1882) et Wei Hai Wei qui était une colonie plutôt qu’un port chinois (1889).



Certains ports du traité ont émis leurs propres timbres :



Hankow (20 mai 1893-1897) :








Chefoo (6 octobre 1893-1897) :






Chungking (décembre 1893-1897) :








Kewkiang (1er juin 1894-1897) :








Chinkiang (6 août 1894-1897) :






Ichang (1er décembre 1894-1897) :






Wuhu (26 novembre 1894-1897) :






Pour plus de renseignements sur les timbres de Wuhu, voir ce post.




Foochow (1er août 1895-1897) :






Amoy ( juin 1895-1897) :






Nanking (20 septembre 1896-1897) :






Wei-Hai-Wei (1898-1899) :


Les timbres de Wei-Hai-Wei sont les deux en haut à droite, les deux timbres en bas à gauche étant de la Chinese Imperial Post.






Bien que Tientsin était également un port du traité, il n’a pas émis de timbres.

Aucun commentaire: